Par-delà le Seuil

[FORUM FERMÉ]Depuis la base du mur gelé au Nord de Westeros jusqu'aux dunes désertiques de Tatooine, en route pour l'aventure !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les voies de la Force. [PV : Luke SKYWALKER]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kylo Ren

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 14/09/2018

MessageSujet: Les voies de la Force. [PV : Luke SKYWALKER]   Dim 16 Sep - 14:33

    Ses pieds bottés martelaient le sol noir brillant du Finalizer d'un pas décidé, presque animé par une rage sourde qui le rongeait en son for intérieur. Ben, riche de son titre de dirigeant suprême du Premier Ordre, tant récemment que sournoisement acquis, quittait le pont principal du croiseur de guerre, nouveau fer de lance de la flotte après la destruction de l'imposant Supremacy de Snoke.
    Pour l'heure, le jeune Jedi noir focalisait ses pensées sur ses récentes désillusions. Si il avait gagné un titre, il n'en demeurait pas moins, aux yeux des membres les plus haut placés du Premier Ordre, qu'un opportuniste qui avait encore toutes ses preuves à faire. D'autant que sa récente mise à l'échec sur la planète minérale Crait l'avait mis dans une position délicate. Son acharnement n'avait  fait que mettre en lumière son impulsivité insouciante, sa quête de vengeance personnelle et son manque de discernement. Et malgré que la bataille se fut terminée par une victoire indéniable sur le plan militaire, la traque et l'extermination des derniers rebelles n'avait mené à rien. Et cela n'avait échappé à personne. Surtout pas à Hux.
    Alors qu'il passait un virage en laissant glisser ses talons sur le sol lustré, évitant dans un sautillement un droïde souris qui venait en sens inverse et qui témoigna de sa surprise dans une complainte faite de bips retentissants, le Suprême Leader arriva enfin à ses quartiers, dans lesquels il s'enferma.

    Il enleva sa large cape de cuir noir qu'il envoya voler à l'autre bout de la pièce, retira son ceinturon et sa tunique qui lui tenait désespérément chaud et alla se passer de l'eau sur le visage dans sa salle de bain.
    Ben demeura un instant à affronter le reflet balafré qui le défiait dans son miroir, la paupière tressaillante, et le regard incisif rendu presque fou par son amère rancœur. Il détestait profondément ce qu'il voyait, tant et si bien qu'il s'en désintéressa rapidement, aidé dans sa tache par la secousse, infime, qui ébranla le croiseur quand ce dernier passa la barre de l'hyper-espace pour la destination qu'il avait ordonné.
    Renouant avec son environnement immédiat, délaissant la salle d'eau, le maître des chevaliers de Ren se posa à même le sol, les chevilles repliées sous lui, assis sur ses pieds bottés, les mains agrippant ses genoux. Alors qu'il fermait ses yeux noirs, ses pensées lui arrachèrent un sourire tendu. Au moins, son récent affrontement sur Crait l'avait éclairé sur une chose. Luke, dans sa projection astrale, en avait trahi l'origine, inconsciemment sans doute. En l'espace de quelques heures de méditations, Ben avait pu localiser l'écho, recoupant ses visions avec les cartes incomplètes des régions inexplorées, des archives impériales, ordonnant de savants calculs des flux gravitationnels, il était apparu une zone à la frontière de la galaxie qui pourrait correspondre... ou peut-être courrait-il encore après un fantôme ? Auquel cas, sa crédibilité en tant que nouveau dirigeant serait une fois de plus compromise.
    Il en était conscient, il le sentait bien. Le moindre faux pas lui coûterait sa tête. Il n'avait que faire du Premier Ordre qui, pour lui, se résumait en un moyen quelconque d'arriver à ses fins. Pour d'autres, en revanche, l'institution représentait beaucoup et la voir sacrifiée pour la recherche aveugle d'un quelconque intérêt égoïste ne serait pas du goût de tous. Ô certes, il n'avait pas grand chose à craindre de l'immense majorité de la troupe. Les généraux, par contre, représentaient un danger non négligeable qui se mouvait sournoisement dans l'Ombre. Il était d'ailleurs temps de s'assurer que les têtes pensantes du Premier Ordre restent dans le rang, fidèles et dociles. Et pour cela, Ben avait gardé un atout dans sa manche.
Maintenant que la garde prétorienne de Snoke n'était plus qu'un lointain souvenir, il allait falloir assurer sa propre sécurité mais aussi garder un œil sur les activités de certains. Aussi, après avoir rouvert les yeux, Ben se redressa pour gagner son bureau. Il pianota sur une série de touche sur son écran, vérifia le cryptage des données qu'il allait saisir et commença à taper un message adressé à de mystérieux destinataires dont les noms étaient chiffrés en de nombreux caractères ésotériques. Une fois le message envoyé, le jeune homme se laissa tomber lourdement dans le dossier de son fauteuil, fermant les yeux sur le plafond de sa chambre, tout aussi noir que le reste des coursives du vaisseau géant.

    Ben ne dormit que d'un œil, attentif à ce qui se passait dans son environnement immédiat. Le bourdonnement sourd des systèmes de communication laissés en veille, les pas sourds dans le couloir à l'extérieur, le ronronnement atténué du voyage à travers l'hyper-espace qui, soudainement, prit fin dans une ultime secousse aussi insignifiante que celle qui avait lancé la folle course du vaisseau par delà les limites physiques de la vitesse lumière.
    Se redressant, le Suprême Leader pianota une nouvelle fois sur son moniteur, affichant les caméras avant du pont principal. Face à lui, se détachant d'un ciel noir d'encre, une petite planète bleue orbitait paisiblement. Ben se permit un soupir de soulagement. Il l'avait enfin trouvée, la lointaine retraite de Skywalker. Et maintenant qu'il en était si proche, il la ressentait. La Force imprégnait ce monde d'une intensité sans nom. Il en reconnut les affres du côté lumineux et en fut quelque peu déstabilisé tant et si bien qu'il se détourna de l'écran pour aller revêtir le reste de sa tenue, se drapant dans les fibres noires de sa tunique, enserré dans son ceinturon à la boucle sinistre, s'enveloppant dans sa cape aux couleurs du néant, pour finalement quitter ses quartiers dans un mélange d'empressement et de crainte.
    Le Jedi noir tira d'une des poches utilitaires de sa ceinture un petit communicateur via lequel il adressa ses consignes à son aide de camp. Il demanda un contingent des meilleurs commandos de l'appareil avec lui ainsi qu'une escadrille de chasseurs TIE des forces spéciales. Il ne prit pas la peine d'attendre la réponse de son interlocuteur, coupant court à la conversation pour mieux se plonger dans ses pensées le long des deux kilomètres qu'il avait à parcourir dans le dédale de coursives du Finalizer. Il ne jugea pas utile de prévenir Hux de son départ immédiat pour la surface, conscient qu'il était déjà au fait de ses intentions quant au repère du dernier des Jedi. Ben allait ramener la tête de Skywalker. Il détruirait ensuite les vestiges de son antre, les ultimes traces de son voyage jusqu'aux confins du monde connu. Cette victoire suffirait à faire taire ses détracteurs.

    Le fil de ses pensées le conduisit, sans réellement qu'il ne s'en rende compte, jusqu'à la baie d'embarquement où les derniers membres de sa troupe  montaient à bord d'un Transport d'Assaut Atmosphérique AAT de chez Sienar System , lequel attendait dans un chuintement continu son ordre de décollage, le tout dans un mélange d'odeur de graisses mécaniques et de vapeurs d'échappements. Ben, pour sa part, gagna sa propre navette de commandement de classe Upsilon, passa devant les quatre commandos dévolus à sa protection rapprochée qui lui emboîtèrent le pas quand il franchit la passerelle d'embarquement.
    La porte du poste de commandement et de pilotage coulissa sur son axe dans un bruissement plaintif, disparaissant dans le pan du mur sur sa gauche, révélant un espace sobre aux teintes rouge et noire. Face à la large baie vitrée, un pilote et son co-pilote préparaient le départ sans se soucier de l'arrivée de Ben, contrairement à l'opérateur en communication près des moniteurs sur sa gauche qui se raidit quelque peu en le voyant. L'espace était, enfin, occupé par une quatrième personne, son aide de camp, un jeune lieutenant qui lui adressa un respectueux signe de tête. Il avait supervisé les préparatifs de l'opération à venir dans un temps record. Peut-être que celui-ci conserverait son poste plus longtemps que d'autres avant lui après tout.
    Les pilotes échangèrent quelque mot, faisant comprendre indirectement aux personnes encore debout qu'ils lançaient le protocole de décollage. Très vite, la navette se détacha du sol et passa les champs statiques de la baie de largage, suivie par le transporteur de troupe et une escorte de TIE des forces spéciales reconnaissable à leur liseré rouge. La flottille fusa à travers le vide en direction de la petite planète bleue dans un silence tendu, presque gênant et, à mesure que l'astre grossissait à travers la vitre, Ben put ressentir la toute puissance de ce lieu. Les générations de Jedi qui avaient vécu ici, avaient permis l'émergence de leur ordre, établis les fondements de leur religion. Tout ceci avait contribué à imprégner cet endroit d'une marque encore vivace après plus de mille générations. Cependant, à ce jour, plus ne restait qu'un ultime gardien, le dernier des Jedi. Et Kylo Ren était bien décidé à en effacer toute trace, de lui comme du reste.

    On le tira une nouvelle fois de ses pensées quand les chasseurs TIE prirent de l'avance dans le crissement caractéristique de leurs moteurs ionique, passant les barrières de nuages pour fondre vers une île. La navette AAT les suivit tant bien que mal afin d'établir le premier contact au sol.


- On nous signale l’existence de villages et de formes de vie intelligentes sur l'île, Monseigneur. Aucune riposte armée pour le moment.

   Ben écarquilla les yeux. Les Jedi étaient-ils finalement pas aussi éteints qu'il l'avait pensé ? Était-ce là ce qu'avait prétendu le vieux sorcier en lui révélant qu'il ne serait pas le dernier des leurs?

- Rasez-les. Détruisez tout, jusqu'à la dernière pierre. Et déposez moi avec les hommes.
- Bien Monseigneur.

   La navette Upsilon rattrapa son retard sur le reste de la flotte qui, déjà, s'employait à un pilonnage méthodique des habitations de fortunes. Les troupes, tout juste sorties de la barge de débarquement, faisaient rugir leurs blasters sur les civils, tandis que les lance-flammes réduisaient leurs maisons en tas de rochers noircis. C'est dans cette scène de chaos que Ben se joignit à la bataille, sa lame écarlate crépitant de rage dans l'air humide.  Une odeur acide de chairs brûlées lui monta aux narines tandis qu'il avançait dans le tumulte de cette rafle meurtrière, surpris de ne trouver aucune résistance à leur avancée. Bien au contraire, les quelques formes de vies indigènes préféraient se rendre. Il s'agissait d'êtres de petites tailles, d'aspect mi-humanoïdes, mi-amphibiennes, vêtus de simples toges blanches. Un peu à l'image de moines... ou de Jedi. Mais la comparaison avec les utilisateurs de la Force s'arrêtait là. Ben ne décelait chez eux aucune capacité à en faire usage. Un culte d'adorateurs, sans doute, ou des gardiens paisibles.

    En l'espace de quelques minutes, Ben ordonna de cesser le feu et de parquer les survivants. Parcourant les parcelles de village à flanc de falaises qui n'avaient pas encore été investies, il se mit en quête de Skywalker, seul. Il espérait bien pouvoir lui renvoyer sa lâcheté au visage, lui qui préférait se terrer tandis que d'innocentes créatures mourraient pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les voies de la Force. [PV : Luke SKYWALKER]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» documentaire Arté "la force cachée des plantes"
» L'union fait la force
» [Canapé] Polaire by Luke PEARSON & Tom LLYOD
» Que la force soit avec vous.......
» La Force...(pub)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par-delà le Seuil :: Galaxie Lointaine :: Régions inconnues :: Ahch-To-
Sauter vers: